Cinq minutes de procès contre Hugo Chávez sur Canal +

Si l’on en croit nombre de commentateurs, la victoire du « non » au référendum du 2 décembre 2007 sur la réforme de la Constitution au Venezuela aurait signé la défaite d’un projet de dictature et celle d’un dictateur. Un dictateur qui a pourtant soumis, lui, les transformations de la Constitution à référendum ; une dictature dans laquelle le prétendu dictateur et ses soutiens s’inclinent devant le résultat du suffrage universel...


Avant de revenir dès demain (jeudi 6 décembre) sur le traitement médiatique de ce scrutin, un exemple de ce que peut le journalisme quand il renonce à informer : quand le courage de dénoncer « les caricatures » revient… à proposer l’inventaire des caricatures de Chávez et de la situation au Venezuela.


par Renaud Lambert, Henri Maler

Lire la suite...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis toulousain d'origine, je vis au Vénézuela avec une cubaine. A ce titre je me permet d'intervenir : Votre site et vos analyse me parecent tendentieuses et ne refletent pas la réalité.
En ce qui concerne Le président Chavez, son mandat et son action :
Il faut être tres prudent dans ce que l'on raconte. Il y a du bon et du mauvais.
Le fait d'etre "gaulois émigré au Vénézuela" m'a permis d'affiner avec le temps une analyse qui je crois peut toucher a une juste apprehention de ce pays.
L'avenir de ce pays comme celui des autres pays d'AL sera social, cela me parait évident. Je n'ai pas dit "socialiste"... Les dogmes quels qu'ils soient ont toujours eu le défaut de générer violence destruction et pauvreté.
Dans ce chapitre Chavez a fait sur le terrain un début de "bon travail". L'opposition avant lui avait aussi commencé notemment dans la construction de maison pour pauvres.
Logement : action beaucoup trop lente Il faut aller beaucoup plus vite dans ce domaine. Plus vite veut dire faire ce que l'on promet.
Santé : Hopitaux et dispensaires gratuits Cela est bon mais le probleme est la qualité : Hopitaux sont exécrables a l'inverse des cliniques privées et les medecins cubains officiant dans les dispensaires sont cubains donc tres mal formés (niveau un peu superieur a un infirmier francais...) Mais c'est mieux que rien! il faut le dire.
Education : le niveau baisse chaque année dans le public. Les diplomes ne correspondent a rien. La politique consistant a diplomer a tout prix est stupide et non constructive.
Corruption : Elle est grandissante et c'est le principal probleme : (exemple : Valencia 1,4M d'habitants et 1400 assassinats par an)
Policiers mal payes et donc corrompus et dangereux. Ce gouvernement ne s'attaque pas a la corruption ! Dans ce domaine il serait facile d'agir!
Justice : Juges achetables.... Meme probleme que la police....
La création d'une "securité sociale" globalisant les remboursements dans le public ou le privé serait une chose extraordinairement adaptée a ce pays. Les modes de financement a contrario de notre pays sont faciles a réguler car la mane pétrolière permet tant de choses sans toute fois taxer les entrepriseset donc les garder compétitives...
Les entreprises et leur productivité : La majeure partie est américaine : Cela n'est pas en soi un probleme politique... Par contre les regles du jeu sont floues ou inaplicables. Une reforme économique simple (pour la iva, les impots et taxes, referencement des employés, etc...et directe serait la bienvenue et facile a applique (a condition de regler la corruption au préalable)
La constitution existante : Il faut la lire... Elle est tres equilibrée et democratique. Elle permet des changements sociaux des reformes et une bonne adaptation au temps. Le projet de Chavez en gros voulait imposer un nouveau type de propriétédans son article 115.... La propriete collective... Les exemples dans le monde nous montre que ce systeme ne marche pas... En ce qui concerne le nombre maximum de mandat quelle importance? Si un president est bon pourquoi ne pas le réélire... Cela est un faux débat que ce soit en France qu'ailleurs....
La réforme agraire de Chavez : A mon sens elle etait necessaire. Le seul probleme est la facon de l'appliquer. En AL il ne faut pas essayer de passer en force.... Il faut le faire dans la négociation et la paix... Il faut aussi le temps et former les agriculteurs sans terre sinon ce sera le caos et la catastrophe... Le probleme c'est que l'on a pas pensé à reellement les former....
Voila donc exposée ma vision sociale et économique de ce pays. Le travail a faire est simple : gros ménage, formation, organisation....
Chavez veut réformer en s'appuyant sur un dogme et prenant exemple sur Cuba.... Erreur a mon sens qui peut entrainer sa chute et donc d'une maniere ou d'une autre le caos a éviter! Erreur car l'époque n'est pas la meme, l'état des leiux est diametralement opposé a cuba des années 50, les solutions sont inapplicables sinon avec des armes.... et encore... Une politique SOCIALE et de SECURITE coherente est necessaire et obtiendrait l'aval de la majorité du peuple.
Le socialisme pur et dur parait inadapté, inefficasse, et surtout tres dangereux dans ce contexte géopolitique.

La personalite du president et son discours : Marteller presque chaque jour l'imperialisme américain le capitalisme etc... fait repenser aux discours communistes des annees 60.... Accuser pour tout les USA, les insulter n'est pas politique constructive.... Mais plustot destructrice et un peu facile... USA est un voisin, puissant certes, indispensable economiquement, arrogant aussi ...ok ...mais il n'est pas besoin de se le mettre a dos chaque jour davantage...
Ce discours exaspere les gens de plus en plus et Chavez cours a sa perte petit a petit avec ce type de language... Car l'aide aux "pauvre" est tres lente et inéficasse et son gouvernement manque d'organisation et de compétance.... Attention, si Chavez tombe, ce sera la droite qui passera et la ce n'est pas la droite a la francaise (Le pen c'est du "light" a coté....) Et c'est la ou est le principal danger! Pour en revenir à Cuba, je signale aux aficionados de Cuba que le litre de lait est a 2,45 pesos convertible (chavito)c'est a dire a environ 2,10 euros... Comment fait on pour acheter pour son enfant quand on gagne comme la casi totalité des cubains 10 euros par mois et que l'on a un bébé ? (La "libreta ne permet que d'acheter que 2 litres de lait par mois a bon prix) Et sur le marché international le litre oscille entre 0,18cts et 0,25cts par container de 40 pieds. Si c'est l'embargo qui gene c'est tres simple il suffit de faire transiter en Jamaique (la CGM CMA connait bien ca).....

Je ne suis pas "chaviste" un francais ne peut le suivre s'il est republicain, democrate et épris de liberté.... Mais ne suis pas antichaviste car il faut reconnaitre le bon dans ce qu'il tente dirait on d'instaurer..... Je lui souhaite vraiment de reussir dans le domaine social car c'est urgent et necessaire quant au changement de la constitution ou les domaines politiques pur je vous dirais que les gens qui sont dans le besoin s'en foutent.... Raisonner sur des idées sur une constitution sur la politique est un privileige de riche....

C'etait seulement un témoignage mais un témoignage basé sur du vecu de tous les jours....

oziel a dit…

Etre sur place ne donne pas plus raison, nous avons beaucoup de correspondants sur place et chacun analyse selon ses opinions, c'est normal.
C'est bien que tu mettes ton point de vue.

Je partage pas mal de tes inquiétudes c'est dans les solutions qu'on diverge... Pour moi l'amérique latine ne fera des avancées sociales qu'avec le socialisme, adapté à la réalité bien sûr sans les dogmes dont tu parles, cela dit... attention, dire que le dogme socialiste mène à la barbarie est un vrai dogme très dangereux aussi.

Petit hic dans ce que tu écris, c'est ta caractérisation des médecins cubains ... Cubains donc mal formés (sic) tu es peut être mal informé mais la médecine cubaine est considérée comme une des meilleures du monde par l'OMS. Ta vision serait-elle partisane aussi ?

La notre l'est, partisane, je te l'accorde mais écoute bien notre dernière conférence en ligne, tu verras que nous émettons pas mal de critiques sur la situation pour participer au débat en essayant de faire avancer les choses.

hasta luego.

Anonyme a dit…

Merci de cette réponse... J'apprecie vraiment. Sur le plan de l'ideologie on est peut etre un peu loin ... Sur le plan pratique peut etre plus pres... Comme tu l'as compris je suis plutot un pragmatique... Et aussi je me mefie des dogmes et des idealistes et je ne crois qu'en ce que je vois tout en considérant que les idées sont toujours bonnes a prendre d'ou qu'elles viennent...
Je peux te démontrer le niveau moyen des medecins cubains par 1000 choses évidentes que j'ai vues et meme vecu avec ma famille cubaine... Ce serait trop long ici et ce serait de la petite histoire... MAis bon si tu veux je te raconterai avec plaisir bien sur.
Je n'ai pas dit que le socialisme mene a la barbarie mais tout dogme peut y mener s'il est rigide (j'ai du mal m'exprimer...) Le socialisme a la Castro ce n'est pas de la rigolade.... Celui de francois hollande ce n'est pas vraiment le meme ! (lol je rigole....)Castro ca fait peur Ca je te le jure pour bien connaitre puis c'est invivable...
J'ai écouté et lu vos remarques et vos articles... Vous etes partisans j'ai bien compris bien sur. Je ne suis pas militant pour la simple et bonne raison qu'en tant qu'etranger sur le sol venezuelien je n'ai pas le droit de parler politique (voir constitution et je la respecte)et n'ai pas non plus envie d'avoir d'ennuis! Mais cette experiense est passionnante je l'avoue! Le virage latino... Meme Hillary Clinton parle de protectionisme donc suspendre la mondialisation... On va en voir de belles dans quelque temps... Va falloir observer...
En ce qui concerne Le président Chavez, tu as du l'écouter mercredi dernier... No comment je suppose... Pourquoi dire cela? Tu sais si tu connais l'histoire et la politique tu dois savoir que les passions sont dangereuses. La paix c'est bien...
Je vois le futur de l'AL dans des politiques sociales bien organisées C'est indispensable et la on est d'accord. "Socialisme" implique un dogme, des regles rigides souvent contraire a la real democratie. Le liberalisme économique est trop dangereux dans ce monde d'aujourd'hui pour ce pays, mais une liberté d'entreprendre controlé par un état démocratique avec de bonnes regles sures est souhaitable. Le venezuela a besoin de conforter ses entreprises (production mauvaise) car rongé par ce cancer qu'est la corrupption et c'est la ou est le hic! Rien n'est possible sans cette corruption de M..... (je la vie tous les jours....)Que l'on pense a gauche ou a droite c'est pareil De ce coté la meme combat.
Tu sais, ce n'est pas simple de se forger une idée sur ce qui se passe ici.... On est tiré d'un coté et de l'autre... A la télé Chavez dans la rue l'opposition... des deux cotés la haine.... Deux peuples.... Mauvais ca..... Faudrait que ca cesse et trouver des compromis c'est mon avis... Le danger est le retour de la droite dure... La haine ca vaut rien... Ce peuple a besoin de paix aujourd'hui... Noel va faire du bien...
Merci encore de ton message.
Hasta Pronto